Trouver un terrain, de nos jours, en Belgique, n’est pas une mince affaire. Immoweb vous explique où chercher et vous tuyaute sur les (bonnes) questions à poser.

Les terrains à bâtir se font rares. D’où l’envolée des prix, ces dernières années. Mais il en reste… Comment les trouver ? Voici nos tuyaux.

Où chercher ?

Le plus simple est de chercher via un des nombreux sites web, à commencer bien entendu par www.immoweb.be.

Vous pouvez aussi prendre votre véhicule et parcourir la région qui a votre préférence.
Attention : si vous vous rendez dans une région que vous connaissez assez peu, il vous faudra tenir compte de facteurs importants : la distance jusqu’à votre lieu de travail, une liaison de transport en commun rapide, la proximité des écoles, commerces, etc.

Si vous trouvez une parcelle mais que vous ne savez pas comment contacter le propriétaire, adressez-vous au service cadastral de la commune.

Une autre manière de dénicher un terrain à bâtir est de s’adresser à un notaire. Héritage, indivision ou séparation sont souvent des raisons pour lesquelles des personnes doivent vendre un terrain.

Enfin, de plus en plus de communes et de sociétés de logement essaient de mettre des terrains à bâtir à disposition des habitants locaux. La plupart du temps, il s’agit de lotissements sociaux avec un certain nombre de restrictions liées aux revenus des candidats acheteurs et à la surface du terrain et de la maison.

Les bonnes questions à poser à l’urbanisme

Un panneau « terrain à vendre » ne suffit pas à s’assurer qu’il s’agit bien d’un terrain à bâtir. Il se pourrait que le terrain que vous convoitez pose quelques problèmes, autrement dit, qu’une série de conditions soient liées à sa vente. Pour en connaître les tenants et aboutissants, il vaut mieux s’adresser au service de l’urbanisme de la commune et/ou à un notaire.

Quelques questions à poser sur le terrain…

  • Y a-t-il une ou des servitude(s) liée(s) au terrain ?
  • Le terrain est-il libre du droit de superficie ?
  • Le terrain est-il en indivision ?
  • Le terrain est-il libre d’usufruit ?
  • Le terrain est-il libre de charges, dettes ou emprunts ?
  • Le terrain est-il libre de fermage?
  • Le terrain est-il libre du droit de préemption ?

…et sur les prescriptions urbanistiques

  • Le terrain est-il bien en zone constructible ?
  • Des expropriations sont-elles planifiées ?
  • Y a-t-il des prescriptions ou des limitations urbanistiques particulières ?
  • A quelle distance se trouvent les limites sur lesquelles vous pouvez construire ?
  • Un permis d’urbanisme a-t-il déjà été refusé pour ce terrain ?
  • Toutes les commodités sont-elles présentes ?
  • La commune impose-t-elle les parcelles non bâties ?
  • Existe-t-il une obligation de construire dans des délais limités ?
  • Quelle type de construction (4 façades, 3 façades, mitoyenne) est prescrite ?

Vous avez trouvé le terrain idéal ? Il faut à présent préparer la suite. Consultez notre article “J’opte pour le neuf !” pour mener avec succès votre projet de construction.