Saint Catherines church city skyline, big survey on real estate after coronavirus

Coronavirus: Résultats de l’enquête Immoweb sur l’immobilier belge

Comment les Belges perçoivent-ils le marché de l’immobilier après le coronavirus ?

Début avril 2020, Immoweb a réalisé une enquête auprès de 1 850 personnes dont 52 % de répondants francophones et 48 % de néerlandophones. Si les visites sur les sites immobiliers sont en baisse, on remarque toutefois de l’intérêt pour le marché immobilier, entre autres grâce à l’outil d’estimation en ligne qui présente un trafic stable même durant le confinement.

Que nous livrent les résultats de cette enquête ? Voici pour vous un aperçu des éléments-clés qui ont été révélés par les internautes.

Le contenu relatif à la crise du coronavirus attire 5 à 10 fois plus de visites.

Comme beaucoup, vous avez certainement consulté l’article Comment le coronavirus (Covid-19) affecte-t-il le marché immobilier ? mis en ligne sur le blog d’Immoweb. Nous répondons aux questions que se posent les utilisateurs sur les décisions gouvernementales concernant le marché immobilier. De 5 à 10 fois plus de lecteurs et lectrices parcourent quotidiennement notre blog à la recherche d’informations sur le coronavirus et l’immobilier.

Quand sortirons-nous du confinement ?

Le premier élément qui ressort de l’enquête c’est que de façon très uniforme pour la partie francophone ou néerlandophone du pays, tous espèrent une sortie du confinement pour la fin mai. Certains prévoient des mesures jusqu’à la fin de l’été.

Où habitent les répondants ?

Si 33 % des utilisateurs vivent dans une grande ville, la part la plus importante vit à la campagne ou dans une petite ville ou un village. Par ailleurs 68 % habitent dans une maison pour 29 % en appartement.

Les moins de 30 ans sont les acheteurs de demain.

Les jeunes ont des projets plein la tête. Et des projets immobiliers. 44 % d’entre-eux disent vouloir acheter la maison de leurs rêves dans les 3 à 6 mois, pour autant que le confinement ne dure pas trop longtemps bien entendu.

Rénover et entretenir son bien pendant le confinement.

La météo étant plutôt clémente ces dernières semaines, bon nombre d’utilisateurs mettent à profit le confinement pour aménager leur habitation ou leur jardin. Ce qui est tout à leur avantage si leur projet est de mettre leur bien en vente dans un futur proche car ce dernier prendra évidemment de la valeur.

À la recherche d’inspiration pour des projets de rénovation ou de construction ?
Visitez ConstructR >

Et ceux qui n’ont pas de jardin ?

Les personnes interrogées qui ont la chance d’avoir un jardin confirment sans nul doute l’importance de celui-ci pendant cette période de confinement. On note, sans étonnement finalement, que 44 % des personnes vivant actuellement en appartement trouvent cela plus important qu’avant. Faut-il y voir le signe d’une explosion de l’intérêt pour les maisons avec jardin dans les mois à venir ? En tout cas, la demande semble être là !

La vente par agence est privilégiée

Alors qu’en temps normal, nos enquêtes révèlent que 50 % des particuliers veulent tenter leur chance en vendant leur bien de gré à gré sans intermédiaires, nous remarquons un net regain vers les professionnels du secteur. Les agents immobiliers auront de quoi faire dès que le confinement sera levé ou, à tout le moins, assoupli car seulement 22 % des répondants qui souhaitent vendre à court terme disent vouloir le faire eux-mêmes.

À la recherche d’une agence immobilière pour vous accompagner dans votre processus de vente ou d’achat ?
Trouvez votre agence, près de chez vous >

Le prix des biens va-t-il baisser ou augmenter ?

De manière générale, 52 % des répondants s’attendent à une légère diminution des prix du marché, voire à une forte baisse. Mais, étonnamment, cela ne concerne pas leur bien qui serait moins impacté. Nous ne pourrons tirer les conclusions des chiffres de vente que dans un an et observer si la tendance était bien celle-là. Sauf peut-être en ce qui concerne les propriétés avec un jardin ou espace extérieur.

La reprise du marché immobilier sera rapide

83 % des personnes sondées disent avoir un projet d’achat très rapidement ou dans les 12 mois qui suivront le confinement ! Ceci tandis que près de 9 personnes sur 10 (88 %) disent avoir des projets de vente dans cette même période, dont 50 % dans les 6 mois qui suivront. Observera-t-on une dynamisation du marché immobilier ? C’est ce que les chiffres nous laissent à penser.

En conclusion

Nous retiendrons que les personnes sondées sont plutôt positives par rapport à une reprise rapide du marché immobilier dès la levée des mesures de confinement. Vendre ou acheter une maison se fera rapidement, d’autant plus que les agences immobilières sont dans les starting blocks pour accompagner les particuliers dans toutes leurs démarches.
Le prix des biens ne devraient pas trop évoluer à la hausse ou à la baisse, en tout cas de l’avis des propriétaires. On relève tout de même un intérêt pour les biens disposant d’un espace extérieur ou d’une localisation moins urbanisée.

Découvrez tous les résultats de l’enquête dans la présentation en ligne.

Restez au courant des derniers biens à vendre ou à louer !

Dans un marché qui va redémarrer très vite, il faudra être le plus rapide. C’est pourquoi nous vous conseillons vivement de vous rendre sur www.immoweb.be pour découvrir les biens mis en ligne et vous créer un compte pour recevoir les alertes en premier.

Visitez Immoweb

Plus d’Articles