Sponsorisé

Lorsqu’on emménage dans une maison ou un appartement, on doit passer par la question « chauffage ». Que va-t-on choisir comme source de chaleur ?

Vous avez le choix entre plusieurs combustibles ou énergies pour chauffer votre intérieur et nous allons vous aider ici à les comparer. Nous avons décidé de prendre en compte le gaz, le fioul, l’électricité et le pellet/bois. Pour avoir une bonne comparaison il faut prendre plusieurs facteurs en compte.

Le coût

Lorsque l’on parle de coût, il faut tout prendre en considération. Il y a le prix du combustible ou de l’énergie utilisé mais aussi celui de l’installation et de l’entretien. Sans oublier les coûts de réseaux et de transport ainsi que les taxes imposées par les autorités.

Si l’on ne prend en compte que l’énergie utilisée taxes comprises, on arrive à un total par an aux environs de 1200€ pour le gaz ou le fioul, de 1100€ pour l’électricité et de 1800€ pour le pellet.

A savoir que si vous avez des panneaux photovoltaïques, le montant de votre facture d’électricité est nettement moindre.

Il faut prendre en compte votre exposition et votre isolation. Ces 2 paramètres peuvent également diminuer le montant de votre facture.

L’installation et l’entretien

L’installation et l’entretien ont un coût mais ce n’est pas tout. Certaines énergies nécessitent un espace de stockage ou un appareil à placer dans votre lieu de résidence.

Une chaudière à gaz classique se situe entre 500€ et 2.500€. Il faut ajouter le prix des radiateurs ainsi que celui des travaux pour pouvoir relier les différents tuyaux de la chaudière aux chauffages.

Pour le fioul ou mazout, il faut le stocker et donc prévoir un espace dans le sol pour mettre une chaudière à mazout. Elle coûte entre 5.000 et 10.000€ à elle seule. Il faut ensuite pouvoir relier cette chaudière aux différents radiateurs à l’aide de tuyaux. Sans oublier les entretiens à faire au cours du temps.

Pour ces 2 types de combustibles, on va généralement les choisir lorsque ces travaux ont déjà été faits dans le bien que vous achetez ou si vous construisez.

Si vous avez une cheminée ou la possibilité de placer une buse extérieure, le poêle à pellet reste une option. Il va coûter entre 1.500€ et 7.000€. Cependant, il nécessite un entretien quotidien et n’est pas autonome.

Votre dernière option est le chauffage électrique à inertie dernière génération. Pour l’installation, une simple prise 220V suffit. Le prix du radiateur en tant que tel se situe entre 1.000€ et 3.000€. Aucun entretien n’est nécessaire et est parfaitement autonome.

Le confort et l’esthétique

En ce qui concerne le gaz et le fioul, les radiateurs sont basiques et de tailles standard. Ils sont en général conçus pour pouvoir être placés sous une fenêtre. La chaleur dégagée est homogène et agréable.

Le poêle à pellet reste l’un des appareils les plus apprécié du public au niveau design. Le fait de voir les flammes apporte beaucoup. Au niveau confort, le poêle à pellet est plus intéressant lorsque vous voulez chauffer un espace ouvert. Si votre poêle se trouve dans le salon, il faut penser à un autre système de chauffe pour les chambres et la salle de bain. Vous pouvez dans ce cas agrémenter avec des chauffages électriques à inertie dans les endroits que le poêle ne peut pas atteindre.

Le radiateur électrique à inertie est quant à lui quasiment entièrement personnalisable au point de vue taille, KW, couleur, etc… Vous pouvez en mettre un dans toutes les pièces que vous voulez chauffer ce qui vous permet d’avoir une température ambiante agréable et stable dans les différents espaces.

Comment faire votre choix ?

Chaque manière de se chauffer a des avantages et des inconvénients. Nous pouvons quand même remarquer que certaines sont plus intéressantes que d’autres. Il existe une multitude d’alternatives quoi que soit votre choix donc pour bien la choisir renseignez-vous bien.

Voir plus d’informations

Plus d’Articles