Temps de lecture : 2 min

Créer un mini potager sur son balcon

Vous aussi vous voulez pouvoir savourer les délicieuses tomates que vous avez cultivées en été? Le souci c’est que vous n’avez pas de jardin. Pourquoi ne pas transformer votre balcon en mini potager?

Faire pousser des légumes sur son balcon

Les citadins ne connaissent pas les joies du jardinage. Qu’à cela ne tienne, si vous avez un balcon vous pouvez vous aussi prétendre aux joies de la terre en transformant votre balcon en mini potager. Rien n’est meilleur que de manger un fruit ou un légume que l’on a soi-même fait pousser. Alors, pourquoi se priver de cultiver sur son balcon?

Des jardinières de balcon

Pour installer un mini potager sur votre terrasse, il ne suffit pas de placer l’une ou l’autre jardinière à votre balcon. Non, ici on vous parle de créer un véritable petit potager. Un potager demande du temps et de l’investissement, même s’ il s’agit d’un mini potager sur un balcon. La satisfaction que vous en retirerez une fois vos premiers légumes consommés en vaut la peine.

L’arrosage de votre mini potager

Les plantes du potager de votre terrasse auront très régulièrement besoin d’eau puisqu’elles ne pourront pas aller en puiser dans le sol. Pour cela, il est bien de prévoir un grand arrosoir d’au moins 5 litres, sous peine de faire de nombreux aller-retour à votre évier. Si vous comptez partir plusieurs jours en vacances, assurez-vous qu’un voisin ou qu’un ami puisse passer arroser vos plantes sous peine de retrouver vos légumes complètement asséchés.

Quelles plantes choisir pour un potager sur son balcon?

Il faut tenir compte de l’exposition de votre terrasse, en effet certains légumes ont besoin d’une forte exposition au soleil, comme les tomates. D’autres par contre ont besoin de plus d’ombre, comme les salades. Si vous êtes exposés plein sud ou plein nord, il faudra donc adapter vos choix de légumes avant de commencer à les planter. 

Comment aménager un mini potager sur sa terrasse

L’idéal est d’avoir des jardinières ou des pots assez profonds pour que les légumes comme les courgettes, les concombres, les poivrons et les plants de tomates puissent un peu s’enraciner. Les aromates, les fraises ou les plants de salade eux n’ont pas besoin d’énormément de terre et peuvent se mettre dans des bacs moins profonds ou dans de plus petites jardinières. Si les plantes ont besoin d’eau, elles ne doivent pas non plus être noyées en cas de pluie par exemple. L’idéal est donc d’avoir des pots ou des jardinières qui laissent couler le surplus d’eau.

Dernière petite astuce, pensez au potager vertical sur balcon. Il vous permettra d’agrandir votre surface de culture. Les tomates cerises ou les concombres s’y prêtent tout à fait.