Temps de lecture : 2 min

La baignoire : presqu’un objet de déco !

Ces dernières années, la baignoire a gagné en prestige, se déclinant dans des couleurs et des modèles étonnants, se déposant à l’occasion au milieu de la salle de bains, telle une star…

Si la douche possède avant tout une fonction hygiénique et pratique, la baignoire est davantage considérée comme un lieu de détente et de « temps pour soi ». Entourée de bougies et parfumée d’huiles essentielles, elle se mue en rituel de bien-être. Certaines cultures en ont d’ailleurs fait un « art de vivre ». Au Japon, par exemple, prendre un bain s’apparente à un rite ancestral permettant l’épanouissement spirituel en purifiant le corps.

Chez nous, l’approche du bain est plus concrète : elle se matérialise dans les designs, les formes et les coloris. Il est bien loin le temps des baignoires monochromes aux formes ennuyeuses de nos parents ! Aujourd’hui, les bains se déclinent en couleurs flashy ou « black and white », s’encastrent ou se présentent en îlot…Quant aux formes, elles vont du rectangle à l’ovale, en passant par l’octogonale, le rectangle ou le haricot. Sans oublier les versions extra small ou modulables pour les espaces plus réduits.

La baignoire d’époque : un must !
Aujourd’hui encore, la majorité des baignoires sont installées contre un mur, encastrées, placées en oblique ou dans un coin. Mais si vous disposez d’une salle de bains aux dimensions plus généreuses, libre à vous de l’inviter au milieu de la pièce, la transformant en élément décoratif phare. Pour ce faire, la baignoire autoportante est tout indiquée. Plus douce dans ses contours qu’il y a quelques années (ses lignes semblaient alors coupées au couteau) elle est aussi de taille plus compacte, s’adaptant à des espaces plus réduits, tout en offrant une économie d’eau et un remplissage plus rapide. Mais pour un effet majestueux, une baignoire à pieds d’époque est sans égal. Nul besoin, toutefois, de chiner chez les brocanteurs pour dénicher une telle pièce :  certains fabricants réalisent aujourd’hui des modèles « comme jadis » en conservant la forme d’origine.  

Les bonnes dimensions
Trop petite, la baignoire ne couvrira pas l’entièreté du corps et l’on risquera de prendre froid (avec les genoux et les épaules qui dépasseront de l’eau). Trop grande, on aura tendance à « couler » une fois couché car on aura du mal à s’arc-bouter…Pour être confortable, la longueur de la baignoire doit correspondre à la taille du corps. Les baignoires plus profondes offrent une solution à ce désagrément : toutes les parties sont alors immergées. En pratique, une personne qui mesure 1m 90 pourra se contenter d’une baignoire d’1m 70 de long et de 60 cm de profondeur. A noter que les baignoires actuelles (mais plutôt haut de gamme, il est vrai), offrent un appui optimal avec parfois des accoudoirs ou un appuie-tête incorporés.

Couleurs, senteurs et massages
Les modèles les plus luxueux offrent de multiples possibilités : la balnéothérapie et ses bulles relaxantes, l’aromathérapie et son parfum thérapeutique, la chromothérapie et son effet sur l’humeur… Des options agréables mais qui font grimper la facture de façon souvent astronomique.