Temps de lecture : 3 min

Peindre un plafond comme un pro!

Vous venez d’emménager ou vous vous dites qu’il serait temps de donner un petit coup de neuf à vos plafonds? Avant de vous lancer dans les travaux de peinture, suivez nos conseils pour peindre sans laisser de traces!

Précautions à prendre avant de peindre

Avant de vous attaquer à la peinture de votre plafond, il y a quelques mesures à prendre : 

  • s’assurer que la surface du plafond soit bien lisse: si nécessaire, remplir les fissures ou les trous avec un enduit.

  • poncer le plafond avec un papier à grain très fin pour uniformiser la surface et pour que la peinture accroche.

  • dépoussiérer le plafond, voire passer à l’eau savonneuse pour dégraisser si nécessaire. C’est souvent le cas pour le plafond de la cuisine ou en cas de fumée de cigarette.

  • protéger les murs et les meubles qui se trouvent dans la pièce. 

  • vider autant que possible la pièce pour pouvoir déplacer aisément votre échelle et ne pas devoir faire l’acrobate pour atteindre chaque partie du plafond.

  • vérifier que le plafonnage est bien sec dans le cas d’une nouvelle maison. On conseille d’attendre en moyenne 1 an suivant que le plafonnage ait été fait en été ou en hiver. 

Protéger les angles avant de peindre

Si la surface de votre plafond est prête à être peinte, vous pouvez commencer à appliquer du ruban de masquage dans les angles pour protéger vos murs au cas où vous ne voudriez repeindre que votre plafond. Si votre intention est de peindre également les murs, mieux vaut tout de même commencer par la peinture du plafond pour pouvoir repasser par la suite sur les éventuelles éclaboussures qui tomberaient sur les murs.

Le choix de la peinture pour plafond.

Ne vous ruez pas vers la peinture 1er prix! Peindre un plafond n’est pas une mince affaire, autant investir dans une bonne peinture. Les peintures spéciales pour plafond ont un bon pouvoir couvrant, ne coulent pas et sont plus faciles à appliquer. Croyez-nous, une fois que vous aurez les bras tendus vers le plafond, ce seront des qualités que vous apprécierez particulièrement! D’autant qu’avec une peinture adéquate pour plafond, vous aurez moins de couches à appliquer. 

La température idéale pour peindre.

Évitez de peindre quand il fait trop chaud sous peine que la peinture sèche trop vite et que cela laisse des traces quand vous repasserez dessus. L’idéal est d’être en dessous de 20°, mais au-dessus de 10° pour que la peinture ne sèche pas non plus trop lentement.

Il faut également veiller à peindre le plafond en une seule fois pour éviter les traces. Avant de commencer, veillez donc à avoir suffisamment de temps et de la peinture en quantité suffisante

La couche de primer

La première couche à mettre sur votre plafond est une couche de primer. Le primer est une couche de fond et une couche d’accroche. Le but de cette couche est d’uniformiser la surface de votre plafond et faire en sorte que la peinture s’applique de la même manière partout. Au final, cela donnera un aspect plus régulier.

Les étapes à suivre pour peindre un plafond

Commencez par peindre les bords du plafond avec un pinceau. Ensuite, attaquez-vous à toutes les zones difficiles : angles, tuyaux de chauffage, barre de rideaux, contour du luminaire, etc.

Une fois que les détails sont faits, vous pouvez attaquer les grandes surfaces au rouleau. Pour cela, trempez votre rouleau dans le bac et passez-le sur la grille pour répartir la peinture sur le rouleau et éviter le surplus. Commencez à peindre en partant des fenêtres et en vous éloignant pour mieux voir là où vous êtes déjà passé. Procédez par des zones d’environ 1 m2 et ensuite replongez le rouleau dans le bac. Il est important de bien croiser les couches de peinture en commençant dans un sens puis en repassant dessus dans un autre sens. Votre rouleau ne doit pas être trop chargé pour ne pas dégouliner. Il doit y avoir suffisamment de peinture dessus pour ne pas devoir trop appuyer sur le rouleau, il doit glisser sur le plafond et ne pas demander trop d’effort.