Welcome to our home bord

5 éléments à prendre en compte avant de choisir son locataire

Vous avez décidé de mettre en location votre bien? Il ne vous reste plus qu’à trouver le locataire idéal! Nos conseils vous aideront à faire le bon choix.

Vous avez décidé de mettre en location votre maison et vous souhaitez trouver un locataire approprié le plus rapidement possible. Souvent, le marché actuel fait que les personnes à la recherche d’une habitation sont impatients de découvrir et de louer votre bien.

Derrière un candidat à l’apparence parfaite se cache parfois un très mauvais locataire. Soyez attentif, et évitez de vous faire piéger. Voici quelques conseils qui vous aideront à faire un choix réfléchi.

Ne vous fiez pas aux apparences

L’habit ne fait pas le moine. Même si vous êtes convaincu par une bonne première impression, sachez que tout le monde a ses secrets. Personne n’est à l’abri de tous risques, prenez donc en compte les conseils suivants car le candidat que vous choisissez restera votre locataire pendant plusieurs années.

Commencez par évaluer le caractère des candidats. Cette jeune professionnelle, est-elle aussi débrouillarde que vous le pensez ou téléphonera-t-elle pour un rien ? Cet homme en beau costume, est-il stable financièrement ou plutôt flambeur ?

Ne vous emballez pas mais penchez-vous soigneusement sur tous les candidats.

Lorsque vous mettez votre maison ou votre appartement en location, il est très probable que vous aurez le choix parmi un grand nombre de locataires enthousiastes. Une des raisons pour cette forte demande est qu’il est bien plus difficile d’obtenir un prêt hypothécaire qu’avant. Accordez-vous une période de réflexion avant de faire un choix, car vous avez le temps.

Vous vous demandez quels sont les points à prendre en compte et quelles sont les questions que de devez poser à vos candidats afin de trouver le parfait locataire.

Pour mieux vous aider à faire le bon choix, nous avons dressé la liste des conseils les plus importants. Prêtez-y attention lorsque vous choisissez un nouveau locataire.

1. Evaluez la stabilité financière du locataire

Nous commençons par le point le plus logique: vous attendez de votre locataire qu’il paie son loyer à temps, et ce, tous les mois. En bref vous cherchez un locataire stable financièrement. Il est entièrement raisonnable de demander une preuve de revenu.

Demandez, par exemple, le nom de son employeur, ou la durée de son emploi. S’il le souhaite, le locataire potentiel à le droit de présenter une fiche de paie comme preuve de stabilité financière. Soyez cependant prudent et respectez la vie privée des candidats. Ne copiez et ne diffusez pas ces informations.

Une bonne indication de stabilité financière est un contrat à durée indéterminée. Un haut salaire n’est par contre pas toujours synonyme à un revenu stable. Il est bien plus important que votre locataire ait un revenu régulier.

– Prenez vos précautions face aux loyers impayés

Vous vous demandez sûrement s’il est vraiment nécessaire d’examiner de si près le locataire. La réalité est malheureusement telle que pas moins de deux propriétaires sur trois font un jour face à des problèmes de loyer impayé. On ne parle pas de retards de plusieurs jours, mais de situation où plusieurs mois passent sans que le locataire ne verse son loyer.

Jetez un coup d’oeil à ce forum juridique et vous serez sûrement surpris par la fréquence à laquelle les locataires prennent du retard sur leur paiement ! Ces retards créent pourtant de réels problèmes, et certains propriétaires ne parviennent jamais à récupérer les loyers perdus.

Un locataire défaillant entraîne non seulement une baisse de revenu, mais également de nombreux soucis supplémentaires: quels sont les soucis du locataire ? Pourquoi n’a-t-il pas payé ? Quand le paiement sera-t-il effectué et va-t-il savoir combler les arriérés de loyer ? Le suivi d’un locataire défaillant peut être une source de beaucoup de stress pour les propriétaires, sans parler des coûts que ça entraîne.

Certains se sentent alors forcés de prendre action contre leur locataire. Comme cela ressort clairement de l’acte d’un propriétaire en colère à Zandvoorde l’été dernier : il a accroché des panneaux avec les arriérés de loyer sur les façades des maisons qu’il loue afin d’exposer ses locataires défaillants.

Son comportement n’est sans doute pas exemplaire. Il démontre néanmoins à quel point c’est frustrant quand les loyers ne sont pas payés à temps. Soyez donc prudent, et choisissez un locataire qui est stable financièrement.

Pour ne prendre aucun risque quant à vos locataires, vous pouvez prendre une assurance loyer garanti avec Immoweb Protect. Elle couvre les loyers impayés (jusqu’à 18 mois), les dommages accidentels (jusqu’à 35.000€) et offre une protection juridique (jusqu’à 7.500€). Vous aurez aussi droit à une assistance légale professionnelle, qui examinera avec vous les mesures à prendre pour obtenir votre argent.

Immoweb Protect, l’assurance de référence pour les propriétaires

Que faire si votre locataire ne paye pas son loyer, le paye en retard ou endommage votre bien ?  Immoweb Protect vous protège contre les loyers impayés, les dommages locatifs et vous offre une assistance juridique.

SECURISER MES REVENUS LOCATIFS

2. Privilégiez la communication ouverte

Lors de la sélection d’un locataire, il est bon d’examiner comment les candidats communiquent.

Pensez à quelques scénarios communs, et demandez-vous comment le candidat réagirait. Prendra-t-il contacte de manière proactive avec vous si un problème se pose ? Que se passera-t-il si le locataire ne paye pas à temps la première fois ?

Vous ne voulez pas de conversation permanente avec vos locataires, mais vous n’aimeriez pas pour autant découvrir trop tard que plus rien ne va dans votre bien. Un bon locataire vous tiendra informé de l’état de votre maison. Par exemple, si le drain de la douche est cassé et que cela est signalé à temps, ça permet au propriétaire de résoudre le problème.

La meilleure manière d’assurer le maintien de votre bien est de s’attaquer aux problèmes à temps, ou mieux encore, de les prévenir entièrement. Si le problème n’est pas signalé à temps, et que des dégâts d’eau surviennent, cela peut engendrer des coûts supplémentaires.

Ou si votre locataire ne pense pas pouvoir payer son loyer à temps, parce que son salaire n’a pas encore été versé par exemple, il est également important qu’il vous en informe à temps.

3. Cherchez les signes d’une attitude respectueuse

Il est toujours préférable de choisir un locataire respectueux d’autrui, car il respecte aussi l’environnement qui l’entoure et dans lequel il vit. Tentez donc de diriger votre choix de locataire pour ce genre de personne. Essayer d’évaluer la manière dont le locataire traite les autres.

Une mauvaise cohabitation entre voisins est à éviter à tout prix et peut être fort dommageable pour vous en tant que propriétaire et pour vos prochains locataires. Un locataire respectueux prend en compte ses voisins en réglant le volume de sa musique, ou en coupant la haie du jardin commun. S’il entame l’été par un barbecue, il informe les voisins de l’étage supérieur afin qu’ils puissent fermer leurs fenêtres à temps.

De plus, ce locataire s’occupera de votre maison ou de votre appartement comme si c’était le sien. Il fait le nettoyage régulièrement, fera les petites réparations et veillera à ne pas endommager le bien. Payer son loyer à temps est également une forme de respect. Une bonne relation avec vos locataires aidera à une résolution de conflits plus rapide.

4. Trouvez un locataire compétent en réparation

Un locataire avec des aptitudes pratiques, c’est toujours un grand plus. Un locataire qui ne sait pas quoi faire en cas de petits problèmes ménagers par contre, c’est fort agaçant.

des outils bien rangés


Votre locataire comprend-il, par exemple, qu’il est bien plus rapide de se rendre à la quincaillerie pour acheter une nouvelle ampoule, que de vous contacter pour se plaindre de l’éclairage défectueux ? Est-il capable de trouver une solution pour ses problèmes ? Peut-il se procurer un radiateur d’appoint ?

Il est évident que vous êtes la personne qui doit veiller à ce que le chauffage soit réparé en cas de panne. Tâchez tout de même de choisir un locataire qui comprend que le chauffagiste ne pourra sans doute pas venir faire des réparations immédiatement.

Caroline van D* a eu affaire à une locataire peu débrouillarde dans le passé, elle témoigne:

“C’est très agaçant quand un locataire me contacte sans cesse pour rien”, déclare-t-elle. “Lors d’un long voyage à l’étranger, je recevais presque tous les jours un message de ma locataire à propos de problèmes insignifiants: la lampe de la cuisine est cassée et elle voulait que je la remplace.”

“Une autre fois elle me fait part par e-mail que son lit était en train de s’effondrer, sans ajouter qu’elle avait traîné ce lit d’une chambre à une autre car elle voulait dormir dans une autre pièce.”

“Plutôt que de profiter d’une vue magnifique, mes pensées s’égaraient toujours, car je me demandais ce que le prochain message du locataire me réservait.”

5. Établissez une relation de confiance

Enfin, bâtir une confiance mutuelle entre vous et votre locataire pourra vous épargner bien des ennuis. Bien que vous vouliez un locataire dans votre maison, vous ne voulez pas pour autant vous en soucier.

Vous cherchez quelqu’un qui vous donne la conviction qu’il ou elle prendra bien soin de votre maison. Et le locataire, lui, veut vivre dans une maison où il se sent tout à fait à l’aise; sans se préoccuper d’un propriétaire qui intervient trop souvent.

Protégez-vous contre le non-paiement et les dommages

Vous avez pris en compte tous les points ci-dessus lors de la sélection d’un nouveau locataire, mais vous ne savez toujours pas qui est le meilleur candidat ? L’idée de confier votre maison ou votre appartement à un étranger vous effraie ?

Nous ne comprenons que trop bien que les choses peuvent mal tourner. Comme dans le cas de la Hollandaise Charlotte qui a loué sa maison de bonne foi, sans savoir prédire que son bien se ferait détruire par la suite. Dans le cas de Charlotte, le litige entre elle et le locataire était si grave qu’il a fallu avoir recours à une action en justice. Le juge a finalement décidé que les locataires devaient quitter la maison.

Une telle procédure judiciaire coûte beaucoup d’argent et est parfois très compliquée. Afin de couvrir ces dommages et de vous protéger contre les locataires défaillants, vous pouvez souscrire une police d’assurance spéciale. L’aide juridique est remboursée jusqu’à un montant de 7.500 €. Si vous êtes assuré, vous ne serez pas seul en cas de problèmes. On vous aidera à prendre les mesures juridiques appropriées.

Restez vigilant

Parfois, il ne faut pas plus qu’une poignée de main pour que la confiance s’installe entre vous et votre locataire.

En tant que propriétaire, gardez néanmoins une attitude vigilante envers ce sentiment. Vous ne serez pas le premier à être convaincu d’avoir trouvé le locataire parfait pour découvrir ensuite qu’il y a une plantation de cannabis dans votre grenier.

Après une rencontre avec un candidat, donnez-vous le temps de digérer l’information. Considérez ensuite attentivement tous les points que nous avons mentionnés dans cet article.

Nous vous souhaitons beaucoup de chance pendant vos recherches !

Immoweb Protect, l’assurance de référence pour les propriétaires

Que faire si votre locataire ne paye pas son loyer, le paye en retard ou endommage votre bien ?  Immoweb Protect vous protège contre les loyers impayés, les dommages locatifs et vous offre une assistance juridique.

SECURISER MES REVENUS LOCATIFS

Plus d’Articles