2 people shaking hands over coffee, how to solve conflicts with your tenets.

Comment gérer un conflit avec votre locataire ?

Une bonne relation avec votre locataire est essentielle lorsque vous mettez un bien en location. Tout se passe généralement bien, mais parfois le courant ne passe pas. Les contestations liées à des dommages locatifs ou à des frais supplémentaires peuvent s’aggraver. Comment gérer ce conflit ?

Dans le cadre d’un contrat de bail, une relation optimale profite tant au locataire qu’au propriétaire. Un problème se dessine ? Voici quelques conseils pour gérer la situation, en tant que propriétaire.

Soyez un propriétaire compréhensif

Un différend survient avec votre locataire au cours de la période de location ? Tâchez de désamorcer la situation par le dialogue et en adoptant une attitude constructive. Insistez sur vos droits en tant que propriétaire, mais ne vous montrez pas trop strict : un accident avec dommages à la clé est vite arrivé.

Parlez un langage clair

Le problème persiste ? Avertissez votre locataire que votre patience a des limites. Fixez un rendez-vous et indiquez-lui de façon polie, mais claire, où se trouvent vos limites. Restez toutefois ouvert au dialogue et écoutez également les contre-arguments avancés par le locataire.

Un locataire obstiné ? Passez à la vitesse supérieure !

Si votre locataire se montre peu flexible et refuse de résoudre le problème, il est temps pour vous de prendre une première mesure officielle. Faites-lui savoir par lettre recommandée ce que vous attendez de lui et où se situe le problème. Si le conflit débouchait sur une procédure judiciaire, ce courrier recommandé serait alors considéré comme une mise en demeure officielle.

Saisissez le tribunal

Vous ne voyez pas d’issue, en dépit de vos actions préalables ? Contactez un avocat et entamez une procédure judiciaire. La première étape est la tentative de conciliation devant le juge de paix. Cette procédure est gratuite, assez accessible et ne nécessite pas toujours l’intervention d’un avocat. La conciliation réussit ? Le juge de paix déterminera quels accords doivent être respectés par le locataire et par le propriétaire. La tentative de conciliation échoue ? Une action en justice est votre dernière chance. Tâchez de différer cette étape le plus longtemps possible et continuez à chercher des solutions pour résoudre le conflit d’une autre manière.

Pour vous faciliter la vie et vous éviter tout problème à l’avenir, pensez à souscrire à une assurance loyer garanti. Cette police vous couvre contre les loyers impayés, les dommages locatifs et les coûts d’assistance juridique en cas de conflit locatif.

Un état des lieux en béton avec Homestamp

Évitez les litiges coûteux et interminables avec votre locataire concernant l’état d’un bien. Joignez un état des lieux détaillé à votre bail et utilisez Homestamp pour faire valider vos photos et vidéos.

Téléchargez Homestamp

Plus d’Articles