Teddy bear wearing medical mask, coronavirus and real estate sector

Comment le coronavirus (Covid-19) affecte-t-il le marché immobilier ?

Mis à jour le 31 mars 2020.

Beaucoup de questions se posent autour de la situation actuelle et des mesures de confinement adoptées par les autorités belges. Immoweb répond à 10 questions que vous vous posez et fait le point sur la situation.

Le mot d’ordre des autorités est très simple : Vous devez rester chez vous au maximum pour éviter tout contact avec d’autres personnes qui ne vivent pas sous le même toit. Les déplacements ne sont autorisés qu’en cas de nécessité et pour des raisons urgentes. Il convient donc de différer les visites de bien, les états des lieux, les constats d’expert et les déménagements s’ils ne sont pas urgents.

Les informations disponibles depuis différentes sources évoluant très vite, veuillez consulter le site internet officiel du SPF Santé publique (voir lien en bas de l’article).

1. Puis-je organiser des visites pour vendre ou louer mon bien ?

Les visites de biens sont interdites

Les processus de vente en cours peuvent se poursuivre, mais les visites à domicile sont strictement interdites et aucune nouvelle visite ne peut être programmée. Ceci est d’application tant pour les agents immobiliers que pour les particuliers. En effet, cela ne fait pas partie des déplacements essentiels, dont vous retrouverez une liste sur le site du Service Public Fédéral (SPF). Ce n’est donc vraiment pas le moment d’organiser des visites pour vendre ou louer votre bien. La santé avant tout…

2. Je souhaite faire une visite virtuelle, est-ce possible ?

S’il s’agit de votre domicile principal, oui. Sinon, non.

Nous vous recommandons d’effectuer une visite virtuelle promotionnelle que vous pourrez bientôt publier en complément à votre annonce sur www.immoweb.be afin de mettre votre bien en valeur. Les candidats disposeront dès lors de plus d’informations et seront prêts à vous rencontrer le moment venu. 

Nous vous recommandons également d’organiser des visites en visioconférence (pour autant que le bien soit votre domicile*) avec vos candidats à l’achat ou à la location. Si le fait d’être à distance vous met mal à l’aise, dites-vous que tout le monde découvre cela dans un cadre « formel ». Chacun fait de son mieux. Vous aurez certainement une longueur d’avance en jouant le jeu. 

* Attention, il est interdit d’effectuer un déplacement pour organiser une visite virtuelle ou un livestream dans un bien que vous souhaitez vendre, louer ou promouvoir.

3. Puis-je contacter une agence immobilière ? 

Restez en contact avec votre agent immobilier

Vous souhaitez mettre votre bien en vente ou en location ? Mettez vous déjà en contact avec les agences de votre région. Les agendas se rempliront très vite une fois la période de confinement passée. Si vous êtes déjà en relation, prenez contact avec votre agence par e-mail ou par téléphone afin de programmer votre visite au plus vite et de faire le suivi de votre dossier. 

4. Comment connaître la valeur de mon habitation ? 

Evaluez le prix de votre maison ou appartement

En attendant la visite d’un expert ou d’un agent immobilier spécialisé, vous pouvez déjà évaluer le prix de votre bien en vous rendant sur estimation.immoweb.be. Vous pourrez, en quelques clics connaître la fourchette de prix dans laquelle se trouve votre habitation. Si vous désirez mettre votre bien en vente dans les prochaines semaines, nous vous mettrons alors en relation avec les agences de votre région afin d’être prêt une fois la période de confinement derrière nous. 

5. Puis-je déménager  ? 

Les déménagements sont autorisés mais…

Selon le ministère, il est possible d’organiser son déménagement s’il est urgent et tout en respectant les consignes strictes de distanciation sociale et d’hygiène. Les participants au déménagement doivent tous vivre au même domicile. Il ne sera toutefois pas facile de trouver une société de déménagement car la plupart sont fermées. Prenez donc vos dispositions au plus vite. Consultez notre check-list pour déménagements ici et préparez-vous déjà pour plus tard.

6. Puis-je commencer ou continuer mes travaux de rénovation ou de construction ? 

Les travaux continuent en respectant les règles

Il n’y a aujourd’hui pas de restriction concernant les travaux de construction ou de rénovation. Néanmoins, les magasins de matériaux sont uniquement accessibles aux professionnels du métier. Les particuliers doivent donc se tourner vers des livraisons en ligne. Ceci dit, tant que les ouvriers actifs sur les chantiers respectent les règles d’hygiène et travaillent à 1,5 m de distance, vos travaux peuvent continuer. Si vos travaux ne sont pas urgents, nous vous suggérons de les planifier à plus tard afin de préserver également ces corps de métiers. 

7. Puis-je faire une offre sur un bien ? 

Les notaires et agents immobiliers sont disponibles pour introduire une offre

Vous pouvez bien entendu présenter une offre pour un bien que vous avez visité avant la période de confinement. Envoyez votre offre par e-mail à un notaire ou à votre agent, qui la transmettra au vendeur.  

Consultez notre article pour plus d’informations sur le processus de vente ou d’achat d’un bien. 

8. Puis-je signer le compromis de vente pendant le confinement ?  

Les notaires sont disponibles pour rédiger le compromis

Il est tout à fait possible de finaliser le compromis de vente à distance. Par contre, il n’est plus possible de le faire en étude jusqu’au 5 avril inclus. Le notaire prépare la documentation relative au compromis et invite acheteur et vendeur à signer les documents et à les renvoyer scannés. La fédération des notaires a également fait le nécessaire pour que l’assurance-décès soit, elle aussi, actée sans la présence physique en étude.  Plus d’informations sur le compromis de vente dans cet article. 

9. Puis-je signer l’acte notarié de la vente d’un bien pendant le confinement ? 

Finaliser un acte notarié n’est pas possible jusqu’au 5 avril

Bien que la loi impose la signature de l’acte endéans les quatre mois, tous les actes authentiques sont reportés à une date ultérieure au 5 avril (exception des actes de décès). Il est toutefois possible de trouver un accord entre études notariales de l’acheteur et du vendeur en cas d’urgence, et si cela ne génère pas de complications, comme celle de pouvoir libérer le bien par exemple. Prenez donc contact avec votre notaire sans attendre pour plus d’explications.  

Vous cherchez plus d’infos sur l’acte notarié ? Consultez notre article

10. Puis-je suspendre le paiement de mon crédit hypothécaire ? 

Le report de votre crédit hypothécaire rendu plus facile

La plupart des banques autorisent le report du paiement de votre crédit, pour autant que vous puissiez prouver une perte de revenus directement liée à la crise du COVID-19. Vous devez dès lors prendre contact avec votre banquier pour introduire une demande, que l’institution bancaire n’est pas obligée d’accepter. Prenez vos renseignements et lisez bien les conditions liées à votre demande. Chaque banque a mis en place une procédure et facilitent l’accès à ce type de demandes. 

Vous retrouverez plus d’infos sur les crédits hypothécaires ici. 

Vous pouvez compter sur Immoweb dans cette situation difficile

Nous suivons de près la situation et sommes en contact étroit avec les autorités. Cet article sera régulièrement mis à jour avec les recommandations des fédérations et les acteurs du secteur.

Visitez Immoweb

Vous souhaitez suggérer une modification à l’une des questions abordées ? Vous recherchez une réponse à une question spécifique que nous n’avons pas traitée ? Envoyez vos commentaires par e-mail à notre rédaction

Et n’oubliez pas : #RestezChezVous 

Consultez les dernières informations officielles sur les sites suivants :

Plus d’Articles