Temps de lecture : 5 min

Éliminer l’amiante : plus important que jamais, surtout en Flandre

Depuis 2001, il n’y a plus la moindre fibre d’amiante en circulation dans le secteur de la construction. Très longtemps, l’amiante dans les matériaux de construction était la chose la plus normale au monde. Jusqu’à ce que soient révélés les risques graves pour la santé. À partir de novembre 2022, la Flandre aura franchi une nouvelle étape dans la lutte contre l’amiante. Que devez-vous absolument retenir à propos de l’amiante ? Et comment devez-vous éliminer l’amiante ?

L’amiante était partout

D’après les estimations, avant, plus de 3.500 matériaux étaient constitués (en partie) d’amiante. L’amiante avait notamment divers avantages. Il s’agissait d’un matériau ultra solide, isolant, ignifuge et surtout bon marché. Mais aussi pratiquement inusable au fil des ans. À tel point qu’il parut intéressant d’intégrer l’amiante dans des matériaux de construction. Ce qui n’a d’ailleurs pas manqué d’arriver.

Tueur invisible

Dès les années ‘30, il est apparu qu’une exposition (prolongée) à l’amiante pouvait provoquer à long terme de graves problèmes respiratoires (asbestose) et même le cancer. Et pourtant, ce produit est demeuré populaire, même plusieurs décennies après. Surtout dans la construction, avec des records absolus dans les années ‘70 et ‘80. Pendant cette période, notre pays fut d’ailleurs l’un des principaux producteurs (de produits) d’amiante sur la scène mondiale.

En dépit des risques évidents pour la santé, il a encore fallu attendre 1998 pour voir imposée l’interdiction complète de production d’amiante dans notre pays. Et ce n’est qu’en 2001 que son application ou sa vente fut totalement bannie.

Quels matériaux de construction contiennent de l’amiante ?

Les habitations construites avant 2001 sont donc susceptibles de présenter des matériaux contenant de l’amiante. Aperçu des matériaux de construction les plus connus qui contenaient de l’amiante à cette époque :

  • Plaques ondulées pour toiture
  • Gouttières
  • Conduits de cheminée
  • Tuyaux
  • Matériaux isolants pour canalisations
  • Carrelages de sol et muraux et sols en vinyle
  • Lambris
  • Appuis de fenêtre et seuils en imitation marbre
  • Éviers et toilettes
  • Jardinières

Les traditionnelles plaques ondulées pour toiture contiennent de l’amiante avec une quasi-certitude.

Comment reconnaître l’amiante ?

Il existe plusieurs moyens de vérifier qu’un matériau contient ou non de l’amiante :

  • L’époque : entre 1945 et 2001, l’amiante était produit et/ou appliqué à grande échelle dans notre pays
  • La texture : les anciens matériaux présentant une structure en nid d’abeille indiquent souvent la présence d’amiante, tout comme les taches blanches sur les matériaux en asbeste-ciment
  • La mention AT : la mention AT indique que le produit contient de l’amiante et la mention NT qu’il n’en contient pas
  • L’inflammabilité : si vous passez la flamme d’un briquet à la surface d’un matériau contenant des fibres d’amiante, les fibres vont seulement rougir, mais ne se détacheront pas

Faites appel à des professionnels

La meilleure façon, mais aussi la plus sûre, pour être certain qu’un matériau contient ou non de l’amiante :faites appel à un entrepreneur agréé spécialisé dans l’amiante. Beaucoup d’entre eux proposent aussi d’éliminer l’amiante de manière professionnelle et même de dresser un inventaire officiel des produits contenant de l’amiante.

Certificat amiante bientôt obligatoire en Flandre lors de la vente d’une habitation

Le recours à une entreprise professionnelle de désamiantage sera très prochainement inévitable en Flandre. Celui qui veut vendre une habitation construite avant 2001 doit à partir du 23 novembre 2022 obligatoirement présenter au notaire un certificat amiante. Et il en va de même des bailleurs voulant attirer de nouveaux locataires.

Seul un expert amiante certifié peut délivrer ce certificat. Et le certificat ne sera délivré qu’après une inspection de l’habitation et d’éventuelles prises d’échantillons. Le certificat mentionne à quels endroits de l’habitation se trouve de l’amiante et où une intervention urgente s’impose. Ce document contient en outre des conseils pour éliminer ou neutraliser l’amiante.

Vous voulez quand même éliminer l’amiante vous-même ?

En tant que futur acheteur d’une ancienne habitation en Flandre, vous aurez donc bientôt dans vos mains un aperçu détaillé des endroits où il y a de l’amiante dans l’habitation et de la façon d’éliminer cet amiante. Il s’agit d’informations extrêmement précieuses surtout si vous envisagez des travaux de rénovation.

Comme nous l’avons déjà dit plus haut, vous avez intérêt à faire appel à une entreprise spécialisée dans le désamiantage pour éliminer l’amiante. Mais vous pouvez aussi le faire vous-même, à la condition d’être bien informé et de procéder de manière consciencieuse.

Voici une série de conseils pour éliminer l’amiante vous-même avec précaution :

  • Vérifiez si vous avez affaire à de l’amiante lié (comme l’amiante contenu dans le ciment) ou non liée (amiante contenant peu d’agents de liaison ou désagrégé, plus hautes concentrations d’amiante et donc nettement plus dangereux)
  • Veillez à exclure toute présence autour de vous
  • Protéger (sols, mobilier fixe…) au maximum
  • Portez toujours des vêtements de protection, y compris un masque à poussières adapté
  • Prévoyez une aération naturelle suffisante de la pièce, mais surtout éteignez votre système de ventilation
  • Humidifiez le matériau, pour prévenir au maximum le détachement des particules d’amiante. Vous pouvez utiliser de l’eau vaporisée ou un agent fixateur
  • N’endommagez jamais l’amiante.  Autrement dit, ne pas donner de coup, ne pas disquer, poncer, jeter, ni casser.
  • Enlevez les vis manuellement avec d’infinies précautions, évitez les outils mécaniques

Plus il y a de risques que les fibres d’amiante se détachent, plus il y a danger pour vous et votre entourage. Vous doutez de la marche à suivre ? Priorité à la santé : jouez la carte de la sécurité et contactez une entreprise spécialisée.

Plus il y a de risques que les fibres d’amiante se détachent, plus il y a danger pour vous et votre entourage.

Et ensuite, quand les travaux sont terminés ? Que devez-vous faire de vos déchets contenant de l’amiante ?

  • N’aspirez jamais les déchets avec un aspirateur, mais nettoyez correctement à l’eau et avec les fenêtres ouvertes au maximum
  • Ne mélangez jamais les déchets d’amiante avec les déchets ordinaires
  • Mettez tous les déchets qui ont été au contact d’amiante – donc également les couvertures et vêtements de protection – dans un double emballage
  • Rincez abondamment vos chaussures
  • Vérifiez que vous pouvez déposer les déchets d’amiante dans votre recyparc habituel. Une autre option consiste à faire appel à une entreprise enregistrée spécialisée dans la collecte d’amiante de votre région. Ou demandez que l’on vienne chercher vos déchets à domicile.

Et en Wallonie et à Bruxelles ?

Avec cette obligation de certificat amiante lors de la vente d’habitations bâties avant 2001, la Flandre franchit une nouvelle étape vers un marché de l’immobilier dépourvu d’amiante. À partir de 2032, toute habitation devra d’ailleurs posséder un certificat amiante. Pour qu’en 2040, le parc immobilier soit complètement sans amiante.

Des nobles ambitions pour la Flandre. Cela constitue-t-il un heureux présage pour le reste du pays ? En Région wallonne et en Région de Bruxelles-Capitale, l’inventaire amiante ne constitue en tout cas toujours pas une obligation. Seules certaines recommandations existent dans des situations très précises. Mais actuellement on ne parle pas encore de réelles ambitions déclarées à long terme.

Pour davantage d’informations sur la réglementation actuelle relative à l’élimination de l’amiante et les conditions du certificat amiante dans votre région, nous renvoyons au site du Fonds Amiante.

Placez votre habitation sur Immoweb

Vous avez à cœur que les futurs acheteurs de vos habitations dorment sur leurs deux oreilles ? Cet article vous rapproche certainement un peu plus de votre objectif. Pour présenter votre habitation à un public le plus large possible, vous êtes bienvenu sur Immoweb. Donc, pensez-y quand le moment viendra !

Insérez votre petite annonce sur Immoweb

Plus d’Articles