Cute little bird house hanging from a tree, choosing the best mortgage loan for you.

Choisissez le prêt hypothécaire le mieux adapté à votre situation

Quiconque achète une maison ou un appartement se tourne presque toujours vers sa banque pour obtenir un prêt hypothécaire. Mais quel type de crédit choisir ? Nous vous fournissons quelques indications pour préparer correctement cet entretien avec votre banquier.

Un prêt hypothécaire, communément appelé « hypothèque », est un emprunt bancaire destiné à l’achat d’un bien et mettant en gage le bâtiment en question. En d’autres termes : si le prêt ne peut être remboursé, la banque peut saisir le bien. Il y a différents types de prêts hypothécaires. Nous en dressons la liste ci-dessous et vous fournissons quelques informations utiles.

Les types de prêts hypothécaires

Deux types de prêts hypothécaires existent : le prêt à taux fixe et le prêt à taux variable.

1. Prêt hypothécaire à taux fixe

Lorsque vous empruntez à taux fixe, le montant des mensualités à rembourser reste identique pendant toute la durée du prêt. Aucune surprise ne vous attend, mais vous ne bénéficierez pas non plus d’une éventuelle baisse du taux à la suite des fluctuations du marché. Le taux de départ est toujours plus élevé lorsque vous empruntez à taux fixe que lorsque vous empruntez à taux variable.

Quand ce type de prêt est-il intéressant ?

Les taux d’intérêt sont bas ou vous soupçonnez une augmentation d’ici peu ? Un prêt à taux fixe peut s’avérer judicieux.

2. Prêt hypothécaire à taux variable

Lorsque vous empruntez à taux variable, le montant de vos mensualités dépend du taux d’intérêt en vigueur. Vous payez moins si les taux baissent ; mais en cas d’augmentation, vos mensualités seront plus élevées ou la durée de remboursement de votre prêt sera allongée. Les prêts hypothécaires à taux variable sont toujours plus attractifs au départ que les prêts à taux fixe.

Quand ce type de prêt est-il intéressant ?

Un prêt à taux variable est pertinent lorsque les taux d’intérêt sont élevés et qu’ils sont susceptibles de baisser. Ce type de prêt hypothécaire comporte un certain risque. Gardez néanmoins à l’esprit que les formules à taux variable sont sécurisées : les taux d’intérêt ne pouvant pas flamber, le risque est donc limité et connu à l’avance.

Bon à savoir

De nombreuses banques peuvent vous accorder un prêt hypothécaire. Rendez-vous dans différentes agences pour demander des informations et comparez ensuite les conditions. Les formules peuvent en effet varier sensiblement d’une banque à l’autre.

Gardez également les éléments suivants à l’esprit :

  • le montant de votre mensualité ne peut excéder 33 % de votre revenu familial total. N’oubliez pas de tenir compte de tous les frais fixes que vous devrez payer tous les mois, de sorte à vous éviter de mauvaises surprises plus tard ;
  • essayez, si possible, de financer une partie de votre nouvel appartement ou nouvelle maison avec votre propre argent. La banque calcule en effet la quotité pour chaque prêt. Il s’agit du rapport entre le montant emprunté et la valeur du bien. Plus cette quotité est faible, moins le risque sera grand pour la banque et meilleures seront les conditions de votre emprunt. La quotité standard est actuellement de 80 % ;
  • lorsque vous décidez du montant à emprunter, prenez également en considération tous les frais supplémentaires occasionnés par l’achat d’une habitation.

N’hésitez pas à poser vos questions ou à demander des éclaircissements sur les prêts hypothécaires à votre banquier. Il est le plus à même de vous renseigner à ce sujet.

Plus d’Articles