Pieces de monnaie sur fond chaud

Qu’est-ce que la franchise ?

La franchise est un montant, variable ou fixe, défini par le contrat d’assurance. Ce montant correspond à la somme d’argent qui doit être soustraite des remboursements versés par la compagnie d’assurance en cas de dommage.

Non, ce n’est pas le sujet du prochain examen de philosophie ! Nous parlons ici bien entendu du terme « franchise » qui apparaît sur la plupart des contrats d’assurance et qui peut laisser perplexe ceux qui ne sont pas familiers avec le jargon des compagnies d’assurance. Nous allons à présent voir ce qu’est cette franchise, comment elle fonctionne, comment la choisir, et comprendre pourquoi elle existe.

Ce n’est toujours pas clair ? Voici un exemple qui permet d’illustrer le concept de franchise. Imaginons que votre voiture, d’une valeur de 10 000 euros, a été volée.

en voiture au coucher du soleil

Heureusement, vous étiez assuré contre le vol. Vous prévenez donc votre assurance qui vous informe que selon votre contrat le montant de la franchise est de 200 euros.

La somme d’argent que votre assurance va vous verser est donc de 10 000–200 euros = 9 800 euros. C’est ainsi que la compagnie d’assurance rembourse le dommage. À partir d’une valeur initiale, elle retient une sorte de participation de la part de l’assuré : la franchise.

Comment ça marche exactement, cette « franchise » ?

Le montant de la franchise est défini lors de la signature du contrat d’assurance. Il est le plus souvent fixe (200 euros par sinistre par exemple) mais peut aussi être variable (un pourcentage de la valeur du bien assuré).

Certaines polices d’assurance proposent aussi un montant fixe croissant selon le nombre de sinistres : 200 euros pour le premier sinistre, 300 euros pour le second, 500 euros pour le troisième…

Il est important de bien faire attention à cette franchise lorsque l’on signe un contrat d’assurance, car elle peut avoir une influence importante au moment de déclarer un sinistre et sur son remboursement.

Par exemple, vous avez souscrit une assurance incendie locataire afin de protéger vos biens et, suite à un orage, une surtension dans le réseau électrique a détruit votre ordinateur. Est-ce intéressant pour vous de déclarer ce sinistre ?

Il y a deux cas :

  1. Votre contrat d’assurance stipule un montant de 300 euros pour la franchise. Votre ordinateur est récent et est donc estimé à 1.500 euros : en déclarant le sinistre à votre assurance vous allez donc être remboursé de 1.200 euros.
  2. Votre contrat d’assurance stipule toujours cette franchise de 300 euros, mais votre ordinateur était plutôt ancien et, alors qu’il accomplissait parfaitement ce que vous lui demandiez, sa valeur est estimée à seulement 200 euros. Dans ce second cas, déclarer le sinistre est inutile, car le montant de la franchise est supérieur au montant assuré.

Sachant cela, il semble évident de vouloir choisir l’assurance avec la franchise la plus basse, non ? Ce n’est pourtant pas si simple.

Immoweb Protect, l’assurance incendie parfaite pour les locataires

La meilleure protection pour vos biens lorsque vous louez un appartement ou une maison

SOUSCRIVEZ VOTRE ASSURANCE IMMOWEB PROTECT

Comment décider du montant de la franchise ?

Nous avons déjà vu que le montant de la franchise se décide au moment de la signature du contrat, mais comment est-il calculé ?

En général, si le coût mensuel de l’assurance est plus élevé, le montant de la franchise est plus faible. Et vice-versa : un tarif d’assurance plus bas entraîne une franchise plus haute.

Alors, comment choisir le meilleur montant pour la franchise ? Il n’y a pas de recette miracle qui donne satisfaction à tout le monde, chacun ayant une situation bien particulière.

Voici cependant quelques questions à vous poser avant de faire votre choix :

  • Ai-je une préférence pour le paiement d’une somme régulière annuelle ou mensuelle ? Si débourser de façon inattendue une somme importante n’est pas votre tasse de thé, un paiement mensuel plus élevé et une franchise basse sont sûrement un meilleur choix.
  • Mon compte est-il suffisamment approvisionné pour couvrir les dépenses éventuelles d’un sinistre ? Si tel est le cas, une franchise élevée ne vous empêchera pas de remplacer les biens endommagés.

Prenons l’exemple d’une personne ayant fait un investissement immobilier, et souhaitant prendre une assurance loyer garanti pour se protéger des locataires négligents.

Cas 1 : l’investissement locatif a été financé par des fonds propres, et le montant des loyers est un bonus qui permet au propriétaire d’offrir de belles vacances à sa famille : d’éventuels impayés seraient évidemment dommageables, mais ne présenteraient pas un risque important pour le propriétaire. Dans ce cas, un montant mensuel plus faible et une franchise plus élevée semblent être le meilleur choix.

Cas 2 : l’investissement locatif a été financé à l’aide d’un crédit, et le montant des loyers est nécessaire pour payer les remboursements : d’éventuels impayés risquent de mettre le propriétaire en défaut de paiement et il pourrait perdre son investissement. Dans ce cas, il semble plus prudent de choisir une assurance au coût mensuel plus élevé, mais à la franchise minimum.

Pourquoi les compagnies d’assurance appliquent-elles cette franchise ?

C’est la question que de nombreuses personnes se posent en découvrant ce qu’est une franchise. Après tout, si on paie déjà un abonnement chaque mois, pourquoi payer en plus une franchise ?

Il faut bien comprendre que l’assuré ne « paie » pas cette franchise : c’est une somme soustraite du montant du remboursement, mais l’assuré n’a rien à débourser.

Tout de même, pourquoi les assurances appliquent-elles cette franchise ? Il y a deux raisons principales :

1- Responsabiliser l’assuré

C’est la nature humaine : si nous savons que nos actes n’ont aucune conséquence, nous faisons moins attention.

Cela signifie que si nous savons que notre téléphone de 500 euros est remboursé intégralement en cas de casse, il est probable que nous ne lui mettions pas de housse de protection et que nous laissions de jeunes enfants le manipuler… Mais si nous avons une franchise de 200 euros, nous ferons tout notre possible pour éviter l’accident.

La franchise est donc un moyen efficace de limiter le nombre de sinistres, en responsabilisant les assurés.

2- Diminuer le nombre de plaintes

Une franchise de 200 euros fait que tous les sinistres pour un montant moindre ne sont pas traités, limitant ainsi les coûts de fonctionnement de la compagnie d’assurance.

Le traitement d’un sinistre de 50 euros nécessite des ressources similaires à celui d’un sinistre de 5.000 euros. Si tous les « petits accidents » devaient être gérés par la compagnie d’assurance, ils devraient employer plus de personnes et investir dans de nouvelles technologies…

La franchise permet donc de réduire les coûts de l’assurance. Bien entendu, tout ceci semble bénéfique seulement pour la compagnie d’assurance qui peut ainsi moins dépenser, mais ce gain est sans aucun doute celui des assurés aussi.

En effet, les coûts additionnels devraient être financés et le seul moyen serait d’augmenter le prix des assurances : chaque déclaration de sinistre pénaliserait donc les assurés !

C’est donc un excellent moyen d’éviter la flambée des prix des polices d’assurance.

En bref

  • La franchise est une somme déduite du montant du remboursement d’un sinistre.
  • Le montant de la franchise est décidé à la signature du contrat.
  • Elle dépend de la couverture choisie et du tarif de l’assurance.
  • Elle aide à diminuer le nombre de sinistres et à maintenir le prix des polices d’assurances le plus bas possible.

Immoweb Protect, l’assurance incendie parfaite pour les locataires

La meilleure protection pour vos biens lorsque vous louez un appartement ou une maison

SOUSCRIVEZ VOTRE ASSURANCE IMMOWEB PROTECT

Plus d’Articles