Cups of coffee dangerously stacked into each other, thinking smart about your insurance.

Comment assurer intelligemment votre bien en location ?

Les logements en location doivent également être assurés contre l’incendie et d’autres calamités. Quelle est la meilleure façon de vous protéger, en tant que propriétaire ? Quelles polices doit souscrire le locataire de votre maison ou appartement ? Nous passons les différentes assurances au crible.

Il importe que votre appartement (maison) soit bien assuré(e), même si vous le (la) mettez en location. Nous nous penchons sur quelques questions clés liées aux assurances dans le cadre de la mise en location.

Qui doit assurer quoi ?

L’assurance d’un logement en location est répartie entre le propriétaire et le(s) locataire(s) :

  • le propriétaire est tenu d’assurer le bâtiment (les communs et ses propres murs). Cette assurance couvre aussi les dommages qui peuvent être causés chez les voisins, p. ex. un dégât des eaux à la suite d’un incendie ;
  • chaque locataire doit contracter une assurance habitation pour son mobilier et pour les dégâts qu’il pourrait causer à votre bien en location.

Pouvez-vous obliger votre locataire à souscrire une assurance ?

Avant de signer le bail, vous pouvez, en tant que propriétaire, vérifier que votre locataire a contracté les assurances nécessaires. Bon à savoir : votre compagnie d’assurance vous indemnisera toujours, même si le dégât est entièrement de la faute du locataire. S’il s’avère ensuite que le locataire ne peut pas rembourser les frais de réparation, ce sera à votre compagnie d’assurance de régler le problème. Inutile, donc, de vous faire du souci à cet égard.

Qu’est-ce que l’« abandon de recours » contre le locataire ?

Pour être sûr que votre locataire est couvert, vous pouvez également souscrire une assurance « abandon de recours contre le locataire », dont vous pouvez répercuter la prime dans les charges locatives. Votre locataire est ainsi assuré par votre propre assurance. De cette façon, vous évitez aussi que deux compagnies d’assurance se renvoient sans cesse la responsabilité de l’indemnisation.

Qu’est-ce que la règle de proportionnalité des assurances ?

Dans le cadre d’une assurance habitation, il est essentiel que la valeur assurée d’un immeuble soit suffisamment élevée, sans quoi votre compagnie d’assurance pourrait invoquer la « règle de la proportionnalité » en cas de sinistre.

La règle de proportionnalité s’applique comme suit : montant des dégâts x valeur assurée / valeur réelle. Concrètement, vous ne recevrez qu’un remboursement partiel des frais de réparation. Pour éviter pareille situation, les assureurs sont obligés de vous faire remplir une grille d’évaluation, de sorte à ne pas être sous-assuré.

Combien coûte une assurance habitation ?

Le montant de la prime dépend de la superficie et de la « valeur de reconstruction » estimée de votre bien. La plupart des propriétaires souscrivent une assurance habitation auprès de la banque où ils contractent leur prêt hypothécaire, avec une réduction de prime à la clé. Si vous optez pour une autre institution, n’hésitez pas à négocier auprès de différentes banques pour tenter d’obtenir un prix compétitif.

Que couvre votre police ?

Cela dépend du type de police choisi. La comparaison des différentes polices d’assurance n’est cependant pas une mince affaire. Outre les couvertures légales obligatoires, les polices varient d’un assureur à l’autre sur un certain nombre de points. Lisez donc très attentivement les contrats et faites-vous éventuellement aider par un expert en assurances.

Immoweb Protect, l’assurance de référence pour les bailleurs

Que faire si votre locataire ne paye pas son loyer ou le paye en retard ? Comment vous prémunir, en tant que propriétaire, contre les dommages locatifs ? Immoweb Protect, l’assurance garantie locative d’Immoweb, indemnise les loyers impayés, les dommages locatifs et l’assistance juridique.

Optez pour Immoweb Protect

Plus d’Articles