Guy waiting on a wooden bar

Êtes-vous obligé de vendre si le prix demandé vous est offert ?

Imaginez que vous mettez votre maison en vente et que vous recevez, le jour même, une offre équivalant au prix demandé. Êtes-vous obligé de vendre ? Nous nous penchons sur la question.

Il s’agit d’une promesse alléchante pour de nombreux vendeurs, mais dans certains cas, il est préférable de ne pas accepter une offre s’élevant au prix demandé. Est-ce néanmoins autorisé ?

Refuser le prix demandé

Mettons directement les choses au clair : vous n’êtes pas obligé de vendre votre maison ou votre appartement lorsqu’un candidat acquéreur fait une offre au prix demandé. La jurisprudence considère l’affichage du prix demandé comme une invitation à négocier, mais cela ne vous contraint pas à vendre effectivement votre bien à ce prix.

Faire une contre-offre

Après avoir refusé le prix demandé, les négociations entre le vendeur et l’acheteur commencent. Si, en tant que vendeur, vous faites une contre-offre au cours de ces négociations et que l’acheteur est prêt à vous offrir ce prix, il n’est plus possible de revenir en arrière. Autrement dit : une contre-offre acceptée est contraignante et vous oblige bel et bien à vendre.

Le vendeur est roi

Les candidats acquéreurs partent souvent du principe qu’en faisant une offre au prix demandé, ils deviendront propriétaires de la maison ou de l’appartement en question. Cette supposition est toutefois injustifiée et, bien que cela puisse être frustrant pour un acheteur, c’est toujours le vendeur qui décide s’il accepte le prix demandé ou non.

Faites estimer votre bien et exigez-en un prix correct

Il importe de fixer un prix correct pour garantir une vente rapide de votre habitation. Curieux de connaître la valeur de votre maison ou appartement ? Saisissez vos paramètres et faites estimer votre habitation en ligne.

Estimation gratuite en ligne

Plus d’Articles