Advice meeting with different people around a table, 5 traps to stay away from when buying your dream home.

5 pièges à éviter lors de l’acquisition du logement de vos rêves

Vous avez trouvé la perle rare ? Préparez-vous correctement à l’achat et déjouez intelligemment les pièges éventuels au cours de la transaction. Suivez nos conseils pour éliminer les obstacles qui se dressent sur votre parcours d’achat.

L’achat d’un nouveau logement se déroule rarement en un claquement de doigts. Il convient en effet de considérer de nombreux éléments : négociations du prix, crédit immobilier, frais administratifs, assurances… Les conseils ci-dessous vous permettront de gagner en confiance pour l’acquisition de votre bien.

Renseignez-vous et négociez comme un pro

Vous avez trouvé le bien de vos rêves et souhaitez l’acheter rapidement ? Veillez toutefois à bien vous préparer pour vous asseoir à la table des négociations en connaissance de cause. Fixez un budget maximal et informez-vous sur les prix moyens de l’immobilier dans la région. Demandez à vos futurs voisins depuis combien de temps la maison est en vente. Plus vous en saurez, plus vous serez en confiance lors de la phase de négociation.

Ne négligez aucun élément et évitez les soucis financiers

Le coût d’une habitation ne se limite pas au prix demandé. Renseignez-vous bien sur les frais supplémentaires et dressez le bilan : frais de rénovation, droits d’enregistrement, frais de notaire, revenu cadastral, précompte immobilier, assurance solde restant dû… Vous pourrez alors établir un budget sur la base de cette liste et saurez précisément quelle offre faire pour la maison ou l’appartement que vous convoitez.

Soyez patient et ne vous précipitez pas

Après des mois de recherche, vous avez enfin trouvé le bien de vos rêves. Logique, donc, que vous souhaitiez agir au plus vite ! Veillez toutefois à ne pas précipiter les choses. Les négociations de prix peuvent prendre un certain temps et votre première offre ne sera peut-être pas acceptée. Soyez raisonnable et patient au jeu des enchères. Attention aussi à ne pas faire une offre trop en deçà du prix demandé. De quoi éviter que les négociations s’enlisent !

Ne vous enflammez pas (trop) et n’achetez pas un chat dans un sac

Vous l’avez finalement déniché : le logement de vos rêves. Félicitations ! Mais ne laissez pas votre « coup de foudre » miner votre position de négociation. Assurez-vous de rester lucide sur les défauts du bien. Envisagez, de préférence, le processus d’achat de manière rationnelle. Déterminez en amont les caractéristiques indispensables à vos yeux et tenez-vous-y. Faites éventuellement appel à un expert pour obtenir un avis objectif sur le bien.

Regardez au-delà du taux d’intérêt et cherchez l’hypothèque optimale

Vous voulez choisir la banque qui offre le taux d’intérêt le plus bas pour votre prêt immobilier ? Une perspective intéressante, mais étudiez aussi les conditions et tarifs appliqués par la banque en termes d’assurance solde restant dû, d’assurance incendie et de frais administratifs. Sachez que la loi ne vous oblige pas à souscrire vos assurances auprès de la banque où vous empruntez. Nombre de banques vous promettent un taux avantageux si vous optez pour le « full package », mais ce n’est pas toujours le cas. Un seul mot d’ordre, donc : comparez !

Plus d’Articles