Light bulb, energy certificate in a nutshell.

Tour d’horizon sur le certificat de performance énergétique

Il est désormais impossible de mettre votre bien en vente ou en location sans un certificat de performance énergétique (CPEB). En quoi consiste ce CPEB au juste et combien coûte-t-il ? Nous vous expliquons ses tenants et aboutissants.

Lorsque vous achetez un appareil électroménager, vous ne pouvez plus passer à côté de ces grands autocollants qui indiquent l’efficacité énergétique de l’appareil au moyen d’un code de lettres et de couleurs. Le CPEB est aux habitations ce que ces autocollants sont aux appareils ménagers : un moyen objectif de déterminer leurs performances énergétiques.

Le CPEB en bref

  • Le propriétaire doit disposer d’un CPEB lors de tout changement ou événement lié à un bâtiment (rénovation, vente, mise en location…).
  • Ce certificat doit obligatoirement être joint à l’acte de vente ou au contrat de bail.
  • Un CPEB est valable 10 ans, mais doit être revu dès que le bâtiment subit des rénovations.
  • Le CPEB contient des recommandations qui permettent de rendre le bâtiment moins énergivore, mais n’oblige pas le propriétaire à les appliquer.
  • Le CPEB ne peut être délivré que par des experts agréés et coûte entre 300 et 800 euros.

L’impact du PEB sur la vente de votre habitation

Les bâtiments qui affichent un bon score PEB consomment logiquement moins d’énergie et peuvent, par conséquent, être vendus à un prix plus élevé. À l’inverse, un score PEB médiocre est susceptible de faire baisser le prix de vente. Le CPEB est donc un facteur important, mais il n’est pas le seul élément qui influence le prix d’une maison ou d’un appartement. La localisation, l’état général et le cachet déterminent aussi en partie la valeur de votre propriété.

Gare aux contrôles

Le CPEB vous semble être une dépense inutile et surtout coûteuse ? Nous vous recommandons néanmoins vivement d’appliquer les règles. L’Agence flamande de l’énergie (VEA), le gouvernement wallon et Bruxelles Environnement effectuent en effet des contrôles pour s’assurer du respect de la législation CPEB. Vous n’avez pas de CPEB ou une fraude est constatée ? L’amende peut grimper jusqu’à 5 000 euros.

Quelle est la valeur de votre bien ?

La localisation ou le cachet de l’habitation ne sont pas les seuls facteurs qui influencent son prix de vente. Le score PEB joue également un rôle. Curieux de connaître la valeur de votre maison ou appartement ? Faites estimer votre propriété en ligne.

Estimation gratuite en ligne

Plus d’Articles