Petit logement cosy pour retraite

Un logement plus petit après la retraite : mode d’emploi

Vous vivez dans une maison spacieuse avec un jardin, où vos enfants ont joué pendant des heures. Mais l’heure de la retraite a sonné et vous vous dites que vous n’avez plus besoin d’autant d’espace. Beaucoup décident alors de déménager dans un logement plus petit. Mais comment faire concrètement ?

Déménager à l’âge de la retraite peut sembler être mission impossible. Nous répondons à quelques questions fréquemment posées sur le sujet.

Pourquoi est-il intéressant de déménager dans un logement plus petit après la retraite ?

En général, les gens optent pour une plus petite habitation pour deux raisons : l’argent et le confort.

  1. Moins de frais
    Une fois retraité(e), vous vous retrouvez en règle générale avec un revenu bien inférieur à celui que vous aviez lorsque vous travailliez. Même si vous avez épargné une belle somme, il est bon de surveiller votre budget. Une grande maison implique tout un tas de dépenses, tandis qu’une petite entraîne moins de frais d’entretien.
  2. Plus de confort
    Les personnes qui prennent leur retraite sont généralement encore en bonne santé. Toutefois, en vieillissant, il peut devenir plus difficile d’entretenir un grand jardin ou de faire un long trajet pour se rendre au magasin. Qui opte pour un plus petit logement après la retraite choisit dès lors souvent un appartement au cœur du village ou au centre-ville. Entretenir une petite habitation demande moins d’efforts et vous avez tout ce dont vous avez besoin à proximité !

Quel logement choisir si vous cherchez une habitation plus petite pour votre retraite ?

Le type de logement qui vous conviendra le mieux dépend principalement de votre état de santé et de vos préférences personnelles.

  • Un appartement

Après leur retraite, de nombreuses personnes optent pour un appartement luxueux nouvellement construit avec une situation centrale. L’avantage d’un appartement est qu’il nécessite généralement peu d’entretien et que vous vivez à proximité de nombreuses activités. En revanche, vous vivez plus près d’autres personnes et les animaux domestiques ne sont pas toujours autorisés. Et pour ceux qui ont la main verte, ce n’est pas vraiment la solution idéale. 

  • Une maison plus petite

D’autres troquent leur grande maison pour une plus petite. L’avantage d’une maison est qu’elle est souvent un peu plus grande qu’un appartement (pratique lorsque les petits-enfants viennent vous rendre visite !) et qu’elle possède un jardin. Cependant, elle est souvent équipée d’un escalier, ce qui est peu idéal à long terme, et vous êtes responsable de son entretien.

  • Une maison kangourou

Vous et vos enfants souhaitez vivre à proximité les uns des autres ? Dans ce cas, la maison kangourou peut être une option. Une telle maison comporte deux espaces de vie séparés : l’un plus grand et l’autre plus petit. Parfois, un certain nombre de pièces, comme la buanderie, sont communes. De cette manière, vous et vos enfants pouvez vous aider mutuellement si nécessaire. Mais attention : cette façon de vivre ensemble dans l’intimité ne convient pas à toutes les familles.

Vendre son bien tout en en achetant un autre, n’est-ce pas trop compliqué ?

Il est vrai que vendre son bien pour en acheter un autre implique un certain investissement et autres tâches administratives. Heureusement, vous pouvez solliciter l’aide d’un agent immobilier, d’un notaire ou de votre banque.

  • Aide pour la vente de votre propriété

Vous pouvez vendre votre bien vous-même, mais vous pouvez aussi faire appel à un notaire ou à un agent immobilier. Un notaire vous facturera environ 2 % du prix de vente, contre 3 % pour un agent immobilier. Ce dernier s’efforcera activement de vendre votre maison au prix le plus élevé possible.

  • Aide pour l’aspect financier de la vente

Vous voudriez probablement financer l’achat de votre nouveau logement grâce à la vente de votre ancienne maison. Deux possibilités s’offrent à vous :

  • Vous vendez d’abord votre ancienne maison, puis vous recherchez un nouveau logement

Dans ce cas, vous attendez que votre ancienne maison soit vendue avant d’investir ailleurs, ce qui vous apporte une sécurité financière. Mais vous ne pourrez probablement pas déménager d’une propriété à l’autre et devrez peut-être louer une maison ou un appartement en attendant l’achat d’un nouveau bien.

  • Vous achetez d’abord un nouveau bien, puis vous vendez votre ancienne maison

Cette solution est plus pratique, car vous pouvez passer directement de votre ancien domicile au nouveau. Mais comment faire financièrement ? Pour financer l’achat, vous pouvez demander à la banque un credit-pont à court terme. Vous empruntez alors une somme équivalente à la valeur de votre ancienne maison. Tant que celle-ci n’a pas été vendue, vous ne payez que les intérêts ; après la vente, vous remboursez le montant emprunté.
Vous voulez acheter une maison plus chère que l’ancienne ? Gardez à l’esprit qu’en tant que retraité(e), il n’est pas possible d’obtenir un prêt hypothécaire auprès de toutes les banques.

Que faire de toutes vos affaires ?

Si vous déménagez dans un logement plus petit, vous devrez vous séparer de certaines choses. Mais n’ayez crainte : vous constaterez vite que c’est plus facile qu’il n’y paraît et vos enfants vous en seront reconnaissants. Voici quelques conseils utiles :

  • Commencez à temps et procédez de manière structurée

Trier vos affaires prendra un certain temps, surtout si vous vivez dans une grande maison. Organisez le tri par pièce ou par catégorie. Faites trois piles : garder – jeter – vendre ou donner. Ne tombez pas dans le piège du « je dois y réfléchir » : des boîtes remplies de choses inutiles risqueraient de vous suivre dans votre nouveau logement.

  • Mesurez votre nouveau logement (ou demandez ses dimensions à l’ancien propriétaire)

Afin de savoir quels meubles vous pouvez conserver et desquels vous devez vous débarrasser, il est important de connaître les dimensions de votre nouveau logement. Aussi belle que soit cette grande armoire antique, dans un salon plus petit, elle prendra vraiment trop de place.

  • Reconsidérez votre style de vie

En vieillissant, on adapte son style de vie – parfois inconsciemment. Avant de déménager, dites au revoir aux choses qui appartiennent au passé. Vous étiez un skieur talentueux, mais cela fait longtemps que vous n’avez plus chaussé vos skis ? Dans ce cas, jetez votre combinaison de ski au lieu de l’emporter avec vous.

  • Découvrez les avantages de la numérisation

Vous avez peut-être des boîtes remplies de CD, de DVD, de cassettes VHS ou encore de diapositives. Ils sont pleins de souvenirs et vous préférez ne pas vous en défaire ? Numérisez-les et stockez-les dans le cloud. Vous pourrez les consulter facilement sur votre ordinateur et vous n’aurez pas besoin de transporter cette vieille chaîne HIFI, ce magnétoscope ou ce projecteur dans votre nouveau lieu de vie.

Vous envisagez de déménager dans un logement plus petit ? Avant toute chose, estimez la valeur de votre habitation actuelle.

Après la retraite, déménager dans un logement plus petit comporte de nombreux avantages. Avant de commencer à en chercher une nouvelle, il est important de savoir combien vaut votre maison actuelle.

Estimez votre bien en ligne

Plus d’Articles